Professeurs

Sabrina DOYON, professeure titulaire

Directrice des programmes de 2e et 3e cycles

Ph.D., Université McGill, 2003. Anthropologie de l'environnement; écologie politique; études critiques du développement; gestion des ressources naturelles; anthropologie maritime; socialisme et postsocialisme; Amérique latine, Mexique, Cuba, Espagne, Québec

Département d'anthropologie
Université Laval
Pavillon Charles-De Koninck
Bureau 3413
Québec (QC) G1V 0A6

Téléphone : 418-656-2131, poste 4012
Courriel : Sabrina.Doyon@ant.ulaval.ca

 
Intérêts de recherche

Mon cheminement s’inscrit dans les préoccupations liées aux relations entre les sociétés et l’environnement. C’est dans cette perspective que j’ai fait mes recherches doctorales en étudiant les dynamiques, les pratiques, les discours, et les politiques liés à l’environnement côtier à Cuba. Les relations socio-environnementales et les liens entre les différents acteurs sociaux (individus, communautés, gestionnaires, ONG, aide internationale, État, etc.) m’intéressent particulièrement. J’ai poursuivi l’étude de ces préoccupations lors de mon postdoctorat au Yucatan, Mexique, où j’ai mis à profit une approche comparative en développant des recherches sur les régions côtières de la péninsule du Yucatan et en systématisant mes recherches sur Cuba et la côte pacifique du Mexique (Manzanillo, Colima).

Différentes approches de l’anthropologie de l’environnement, dont l’écologie politique, guident mon analyse et orientent ma réflexion sur les enjeux liés à la gestion, la conservation et l’exploitation des ressources naturelles par les communautés locales, les organismes de développement et l’État dans un contexte de mondialisation. Ces questions impliquent des enjeux liés au développement, au développement durable, à la conservation environnementale et les aires protégées, à la gestion communautaire et participative, aux savoirs écologiques, à l’écotourisme, à la production rurale (agricole et halieutique), à la propriété (commune, étatique, privée), à l’alimentation, et à la production équitable. Mes activités de recherche sur ces questions se déploient alors plus particulièrement dans des environnements côtiers, où l’on retrouve des ressources halieutiques, forestières et agraires.

Cet axe de recherche se complète par une préoccupation pour les études comparatives. Ainsi, c’est grâce à mes recherches sur les enjeux environnementaux, ayant portés entre autres sur Cuba et le Mexique, que j’ai pu comparer les dynamiques politiques et socio-environnementales des régions côtières entre les contextes socialiste et néolibéral. C’est d’ailleurs dans cette foulée que s’ancre mon intérêt pour la comparaison des enjeux des sociétés socialistes et postsocialistes. Je développe aussi présentement l’étude du contexte québécois, plus particulièrement des régions bordant le fleuve St-Laurent à travers des projets portant sur l’agriculture et la pêche. Enfin, la perspective conceptuelle qui allie et intègre ces axes de recherche porte sur les pratiques, les discours et les représentations des acteurs sociaux dans une perspective locale et globale. Plus particulièrement, j’explore, à l’aide d’une approche d’économie politique, la manière dont ces pratiques et représentations s’insèrent dans des structures plus larges au sein d’un processus de construction sociale de l’espace. Ces angles de recherche sont à la base de l’encadrement de mes étudiants gradués et de mon enseignement, portant plus particulièrement sur l’anthropologie de l’environnement, des sociétés maritimes et rurales, de l’alimentation et de la nourriture, et des mondes socialistes et postsocialistes.

 
Projets de recherche

Québec

2015 Réseau pour la mise en place d’un consortium multisectoriel pour l’étude de l’environnement socio-écologique dans le golfe du Saint-Laurent : Notre Golfe. FQRSC, cochercheuse

2013-2017 Patrimonialisation de la nature, conservation et valorisation environnementale : le cas des espaces côtiers du Québec et de la Catalogne. CRSH (294 020$) Chercheuse principale.

2012-2016 Manger « local » dans la Communauté métropolitaine de Québec : Relocalisation des systèmes alimentaires et ville durable, CRSH, cochercheuse

2012-2014 Évaluation des impacts sociaux d'une mine au Québec. INSPQ, Cochercheuse

2010-2015 « Défis des communautés côtières de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent à l’heure des changements climatiques » ARUC – CRSH, cochercheuse  

Amérique latine

2010-2013 « Facettes de la souffrance en Amérique Latine » FQRSC - Équipe en émergence(380 000$)cochercheuse

Espagne

2015-2018 La Ciudad y el mar. La patrimonialización de las ciudades portuarias. ICRPC, Ministerio de Economía y Competitividad Espagne, cochercheuse

2010-2013 « Pescum. Patrimonio Etnológico, Sociedad y Cultura Marítima », ministère de l’Éducation Espagnol(30 000Euros)cochercheuse

 
Publications

Livres

Doyon, S. et C. Sabinot (dir.), 2015, Anthropologie des espaces côtiers et de la conservation environnementale. Pêche, sel et flamands roses dans les Réserves de biosphère yucathèques au Mexique. Presses de l'Université Laval, 290 p.

Les enjeux sociaux, économiques et politiques locaux et globaux qui se déploient au sein des aires protégées sont multiples, complexes et parfois subtils. Par une analyse ethnographique de six villages côtiers insérés au sein de deux Réserves de biosphère dans l'État du Yucatan au Mexique, cet ouvrage cherche à comprendre comment se construit et se négocie localement la conservation environnementale. Il présente des portraits originaux de ces villages et offre, grâce à une comparaison systématique et inédite, une réflexion sur l'environnement et la conservation guidée par l'anthropologie de l'environnement et l'économie politique.


Une révolution de l'environnement par Sabrina DoyonDoyon, S., 2013, Une révolution de l'environnement. Ethnographie d'un village côtier à Cuba. Presses de l'Université Laval, 244 p.

Cuba est un pays encore mal connu et cette ethnographie apporte un regard nouveau et nuancé afin de mieux le comprendre. C’est par ­l’entremise de l’environnement et du rapport que les habitants entretiennent avec celui-ci, forgé par les principes de la Révolution, que se dévoile le quotidien « révolutionnaire » des Cubains.

Résumant un long travail de terrain anthropologique réalisé dans un ­village côtier de l’ouest de l’île, cet ouvrage présente les pratiques et les activités liées à l’environnement qui y ont cours (pêche, agriculture vivrière, transformation du bois en charbon et conservation de la nature) à la lumière des politiques, des idéologies et des valeurs de l’État socialiste. Conjuguant l’éthique de l’« homme nouveau » avec une bonne dose de pragmatisme, les Cubains bâtissent une relation singulière à la nature depuis l’avènement de la Révolution en 1959. Relevant les tensions, les paradoxes et les ambiguïtés de cette société riche et complexe, loin de la clameur havanaise et des mirages touristiques, par-delà les clichés et les lectures manichéennes, cette ethnographie se distingue par son étude en profondeur d’une réalité peu accessible à un moment charnière de l’histoire de ce pays.

 

Labrecque, Marie France, Manon Boulianne, Sabrina Doyon (dir), 2010, Migration, environnement, violence et mouvement sociaux au Mexique. Dynamiques régionales en contexte d’économie globalisée. Québec, Presses de l’Université Laval, 369p.

Cet ouvrage nous transporte dans différentes régions du Mexique et offre un regard nuancé sur les dynamiques structurelles et les réalités quotidiennes des habitants de ce pays à la fois proche et méconnu. Riches de leur expérience ethnographique, les chercheuses et chercheurs québécois et mexicains qui contribuent à cet ouvrage ont fait le pari qu’en examinant en profondeur des dynamiques régionales ils mettraient en lumière des processus complexes de la mondialisation, relevant certes du local, mais aussi du global. Chacune des contributions, campée dans une perspective historique propre à l’économie politique, aborde un sujet précis – la migration, l’environnement, la violence, les mouvements sociaux – tout en touchant d’autres thèmes tels que la pauvreté, la sécurité alimentaire, la citoyenneté, le genre, le féminicide, la justice sociale, le syndicalisme. La situation particulière d’un certain nombre de peuples autochtones, tels que les Mayas, les Mazahuas, les Tlapanèques et les Mixtèques, y est mise en lumière. En traitant de plusieurs États aux dynamiques singulières, dont le Yucatán, le Veracruz, l’Oaxaca, le Guerrero, Puebla, Guanajuato, Tamaulipas, Chihuahua, l’État de Mexico de même que le District fédéral, cet ouvrage offre un portrait riche et diversifié qui permet de mieux saisir les inscriptions multiples des régions dans les processus plus larges de l’économie globalisée.

 

Fraga J., Villalobos G., Doyon S., Garcia A., (eds.) 2008. Gobernanza Costera en México: Descentralización y Manejo Ambiental en la Península de Yucatán. Universidad Autónoma de Campeche. Plaza y Valdes. Universidad Autónoma de Campeche 296 p.

Les zones côtières sont des régions particulièrement productives et fragiles, toujours plus peuplées où se croisent les intérêts divergents des partisans de la préservation et de ceux du développement. Les fortes pressions exercées par les secteurs du développement, du tourisme et de la pêche, ainsi que par les activités pétrolières, se heurtent à la nécessité de préserver ces espaces indispensables sur le plan biologique et écologique, dont l’intérêt va au-delà de celui de la population locale pour s’étendre à la sphère nationale et mondiale.

Cet ouvrage adopte une approche interdisciplinaire où se côtoient les visions, les cadres conceptuels et les méthodologies des sciences naturelles et sociales, non pas comme une somme de disciplines, mais comme une manière d’envisager ces systèmes complexes. Il contribue des leçons extrêmement enrichissantes à retenir à l’heure de planifier, de concevoir, de gérer et d’évaluer les politiques publiques locales des zones côtières. La portée de ces leçons ne se limite pas cependant à la péninsule du Yucatán; elles sont utiles pour l’analyse des politiques régissant toutes les zones côtières du pays, sous réserve des particularités de chaque région, bien entendu, ainsi que pour celle des politiques de décentralisation en général. 

 

Numéros spéciaux de revues scientifiques

Sabrina Doyon P. Sean Brotherton (dirs), 2008, « Mondes socialistes et (post)socialistes ». Numéro spécial de la revue Anthropologie et sociétés, 32, 2-1. 2008

 

 

 

 

 

 

Rédactrice associée « Les savoirs locaux et l’environnement » numéro spécial de la revue Vertigo, 6 (1). 2005

Articles

Sabinot, C. et Doyon, S. 2014. "Rapports socio-environnementaux, construction de l’espace, et régimes de nature dans la Réserve de biosphère de Celestún, Yucatán, Mexique"  Canadian Journal of Latin American and Caribbean Studies, 2014 Vol. 39, No. 2, 262–281

Doyon, S. et C. Sabinot, 2014 “A New ‘Conservation Space’? Protected Areas, Environmental Economic Activities and Discourses in Two Yucatán Biosphere Reserves (Mexico)” Conservation and Society, 12, 2: 133-146.

Doyon S. et C. Sabinot, 2011 « Salines et écotourisme : superposition des usages de l’espace au sein de la Réserve de Biosphère de Ría Celestún(Yucatán, Mexique) » Société internationale d’ethnographie, no 1, 88-107.

Doyon, S .2010 « Révolution et recherche : développement durable et transformations sociales à Cuba », EchoGéo, numéro 12 | 2010, [En ligne], mis en ligne le 31 mai 2010.

Bérard, M-H, S. Doyon, 2010 « Le rôle des communautés locales dans la gouvernance des ressources naturelles au sein des réserves de biosphère dans les pays du Sud », 6 (3)FrancVert.

Doyon, S. et P.S. Brotherton, 2008 « Anthropologie et (post)socialisme : approches de la complexité » Anthropologie et sociétés, 32, 1-2 : pp. 7-22 2008

Doyon, S. et P.S. Brotherton, 2008 « Les redéfinitions d’une révolution. Pratiques et politiques dans les secteurs de la santé et de l’environnement à Cuba ». Anthropologie et sociétés, 32, 1-2 : pp.193-216 2008

Doyon, S. “Fishing for the Revolution. Transformations and Adaptations in Cuban FisheriesMast, 6, 1, 83-108. 2007

« Doña Moré. De la mer vers l’affirmation des femmes mayas au Yucatán », Recherche Amérindienne, 36 (2), 2006

« Une révolution à sa mesure : Diversité des pratiques environnementales communautaires à Cuba ». Anthropologie et Sociétés, 29 (1) : 121-144, 2005.

« Savoir environnemental local et scientifique : entre la révolution, la gouvernance nationale et le développement durable à Cuba ». Vertigo, 6 (2) :4-11, 2005

« The Structural Marginalisation of Artisanal Fishing Communities : The Case of La Boquita» Anthropologica, 44 (1) : 83-98, 2002.

«La noción de ‘familia’ en la antropología marítima : del parentesco al manejo costero». Perspectivas Rurales 6, Numero especial : Sustenabilidad ambiental y economica de las poblaciones costeras,  3 (2) : 37-45, coauteur Yvan Breton, 1999.

Actes

Sabrina Doyon et Eliseu Carbonell, 2014, « Medio ambiente, espacio costero y ecoiniciativas locales en el Bas-St-Laurent (Québec) y la Costa Brava (Catalunya)” pp. 155-176 dans Santamarina, B. Modino, R et Coca A. ANTROPOLOGÍA AMBIENTAL. ESTADO DE LA CUESTIÓN Y RETOS FUTUROS. XIII Congreso de Antropología de la FAAEE

Doyon S. 2008 “La construcción social del espacio: el caso de la reserva de la biosfera de Ria Lagartos, Yucatán, México” Dans Beltran O. Pascual J.J. Vaccaro I. (coord.) Patrimonializaciòn de la naturaleza: el marco social de las políticas ambientales, FAAEE,

Doyon S. 2006 « Integrated Coastal Zone Development in Cuba: Challenges and local adaptation in Las Canas » Actes du colloque People and the Sea, MARE (Centre for Maritime Research).

Doyon S. 2006 « Learning Communities: Ambiguities and Prospects » dans J. Kearney et M. Wibber Learning communities as a tool in natural resource management, 77-84 Learning Communities Network.

Doyon S. et J. Fraga, 2005 « Desarrollar una área marina protegida: Iniciativa local, retos institucionales y transformaciones sociales en Mexico » co-auteure J. Fraga dans José Pascual Fernández et David Florido del Corral (dir.), ¿Protegiendo los recursos? Áreas protegidas, poblaciones locales y sostenibilidad, ASANA.

Chapitres de livre

Doyon, S. et C. Sabinot. 2014 « Between conservation and over exploitation: rural economies, protected areas and holothurians’ fisheries in Yucatán, Mexico” pp 100-124 dans Rural Livelihoods, Regional Economies, and Processes of Change, Deborah Sick (dir.). Abingdon et New York , Routeledge.

Doyon, S. et C. Sabino. 2014. « Transforming nature and coastal areas into heritage: the case of the Celestún and Ría Lagartos Biosphere Reserves, Yucatán, Mexico Revisiting the coast: New practices in maritime heritage” dans Eliseu Carbonell et Juan Alegret (dir.) Girona: Institut català de recerca en patrimoni cultural. Girona: Institut català de recerca en patrimoni cultural.

Doyon, S. et C. Sabinot, 2012 « Patrimonialisation de la nature et espaces côtiers : le cas des Réserves de biosphère de Celestún et Ría Lagartos, Yucatán, Mexique » dans Silencios y ausencias en los procesus de patrimonializacion de la cultural maritime, Eliseu Carbonell(dir.) Girona: Institut català de recerca en patrimoni cultural.

Doyon, S. 2011 “Pesca para la revolución: Transformaciones y adaptaciones en la industria pesquera cubana”. Pp. 285-316 inPescadores en América Latina y el Caribe: situación y perspectivas Sous la direction de Graciela Alcalá et Alexandro Camargo, UMDI de la Facultad de Ciencias de la Universidad Nacional Autónoma de México.

Doyon, Sabrina, Andréanne Guindon, Catherine Leblanc. 2010 « La construction sociale de l’espace côtier au Yucatan : conservation environnementale et enjeux locaux dans la réserve de biosphère de Ría Lagartos». pp. 99-140. Migration, environnement, violence et mouvement sociaux au Mexique. Dynamiques régionales en contexte d’économie globalisée. Sous la direction deMarie France Labrecque, Manon Boulianne, Sabrina Doyon. Québec, Presses de l’Université Laval, 369p

Boulianne M. et S. Doyon. 2010 « Régions et néolibéralisme au Mexique : espaces colonisés, espaces expérimentés et espaces contestés. » Pp.351-258. Dynamiques régionales en contexte d’économie globalisée : migration, environnement, violence et mouvement sociaux au Mexique. Sous la direction deMarie France Labrecque, Manon Boulianne, Sabrina Doyon. Québec, Presses de l’Université Laval

Fraga J. et S. Doyon,  “Introducción: descentralización y desarrollo sustentable: vinculación entre investigación y políticas públicas” pp. Dans Gobernanza Costera en México: Descentralización y Manejo Ambiental en la Península de Yucatán. Universidad Autónoma de Campeche. Plaza y Valdes. Universidad Autónoma de Campeche 2008

Doyon S., Guindon A., Blais, A.  “La diversidad de estados y municipios en la Península de Yucatán.” Pp.  Dans Gobernanza Costera en México:Descentralización y Manejo Ambiental en la Península de Yucatán. Universidad Autónoma de Campeche. Plaza y Valdes. Universidad Autónoma de Campeche, 2008

Doyon S., Guindon A., Leblanc C., “Descentralización, regionalización y atomización en Río Lagartos, Las Coloradas y El Cuyo, Yucatán”, pp.  dans Gobernanza Costera en México: Descentralización y Manejo Ambiental en la Península de Yucatán. Universidad Autónoma de Campeche. Plaza y Valdes. Universidad Autónoma de Campeche, 2008

Fraga, J. Villalobos G. Doyon, S., Garcia A., “Conclusión: De panaceas a esfuerzos reflexivos sobre la descentralización”, pp.  dans Gobernanza Costera en México:Descentralización y Manejo Ambiental en la Península de Yucatán. Universidad Autónoma de Campeche. Plaza y Valdes. Universidad Autónoma de Campeche, 2008

Rapports de recherche

Galarneau, V. S. Doyon, M. Boulianne, 2011 « La Mauve. Coopérative de solidarité en développement durable de Bellechasse » Fiche technique tirée du Cahier du Cridés, no. 10-02.

Sabinot C. et S. Doyon, 2011 « Vivre de ses terres ou de celles des autres? Prorpiété foncière, accès à la terre et expérience de petits exploitants agricoles au Québec » Fiches technique tirée du Cahier du Cridés no. 11-01.

Sabinot, Catherine (sous la direction de Sabrina Doyon) 2011Vivre de ses terres ou de celles des autres ? Propriété foncière, accès à la terre et expériences de petits exploitants agricoles au Québec. 79 p. Cahiers du CRIDÉS 11-01

Sabinot, C. et V. Galarneau (sous la direction de Sabrina Doyon) 2011 LA MAUVE, ses valeurs, son succès : Approche qualitative et  quantitative des perceptions de ses membres. 33p. Cahiers du CRIDÉS. 11-05

Galarneau, Vincent (sous la direction de Sabrina Doyon et Manon Boulianne) 2009, LA MAUVE : histoire, organisation, enjeux, facteurs de succès et retombées de la Coopérative de solidarité endéveloppement durable de Bellechasse. 105 p. Cahiers du CRIDÉS 10-02

Doyon S. et Guindon A. 2006. Selective bibliography. Coastal Resource Management and Social Science Perspective. Rapport de recherche, Département d’anthropologie, Université Laval

Boucher N. Corbin A. Doyon S. Breton Y. 2006. Las comunidades en la península de Yucatán. Rapport de recherche, Département d’anthropologie, Université Laval.

Boucher N. Breton Y Doyon S. 2006. Coastal Communities and their Evolving governance Mechanisms: Reference Book. Rapport de recherche, département d’anthropologie, Université Laval.

Paperasse et tabous. Bureaucratie et droit coutumier dans les pêcheries mexicaines et malgaches. Rapport de recherche du projet «Les enjeux sociaux et aménagistes de la pêche crevettière : une approche macro-comparative», subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Département d’anthropologie, Université Laval. Coauteurs : Yvan Breton, Marie de la Rocque, Sabrina Doyon, Frédéric Dupré, Hélène Giguère, avril 1998, 126p.

Gestion de la pêche et de l’aquaculture crevettière : une vision anthropologique et comparative (Mexique-Madagascar). Rapport préliminaire du projet «Les enjeux sociaux et aménagistes de la pêche crevettière : une approche macro-comparative», subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Département d’anthropologie, Université Laval. Coauteurs : Yvan Breton, Katherine Savard, Hélène Giguère, Sabrina Doyon, mai 1997, 96p. 

 
Mémoires de maîtrise

En cours

  • David Bouchard, M.A. Anthropologie, directrice, Dynamiques d'occupation côtière et valorisation de l'environnement : consommation du paysage issue de l'embourgeoisement de la bande côtière et de l'écotourisme au Bas-St-Laurent.
  • Olivia Roy-Malo, M.A. Anthropologie, directrice, L'espace planifié, vécu et situé. Ethnographie d'un processus décisionnel : le cas d'un projet de création d'aire protégée au lac de l'Est. 
  • Elizabeth Drapeau, M.A. Anthropologie, directrice, L'agriculture alternative dans les coopératives de l'Alt Empordà en Catalogne, Espagne.
  • Stéphanie Côté, M.A. Anthropologie, directrice, Mouvements écologistes et société civile russe.  
  • Catherine Leblanc, M.A. Anthropologie, directrice, Écotourisme, environnement et pêche à Rio Lagartos.

Complétés

  • 2015, Jérôme Coulombe-Demers, M.A. Anthropologie, directrice, Bière, terroir et patrimoine au Québec - Le cas du style de bière annedda.
  • 2014, Maude Carignan, M.A. Anthropologie, directrice, Écotourisme et conservation environnementale - Le cas d'Isla Arena, Campeche, Mexique.
  • 2014, Iria Llorca Loureiro, M.A. Anthropologie, directrice, La cocina en la Comunidad Campesina de Vicos de los Andes peruanos: Entre la « tradición » local y la globalización mundial.
  • 2013, Chantal Émond, M.A. Anthropologie, directrice (Geneviève Brisson codirectrice), L'or bleu au Québec : une meilleure gestion des enjeux. Représentations sociales et valeurs mises en action dans les dynamiques de gestion de l'OBV de la rivière l'Assomption.
  • 2012, Maria Aubin, M.A. Anthropologie, directrice, La voix (voie) de la mer : impacts des changements politiques, sociaux et environnementaux sur les pratiques et les savoirs locaux des pêcheurs de homard de la région sud de la Gaspésie.
  • 2012, Karine Dubé, M.A. Anthropologie, directrice (Geneviève Brisson codirectrice), Les cyanobactéries au Québec : la problématisation d’un phénomène naturel. Analyse des représentations sociales du risque et de la nature, des discours et des pratiques en lien avec ce phénomène au lac William, à la baie Missisquoi et au lac Roxton.
  • 2011, Vincent Galarneau, M.A. Anthropologie, codirectrice (Manon Boulianne directrice), Les jardiniers de la conscience. Socialiser l'environnement, habiter la ferme et incorporer le vivant en agriculture biodynamique.
  • 2011, Pierre-Alexandre Paquet, M.A. Anthropologie, directrice, Vivre l'Éverest : La coproduction des corps, du paysage et de l'espace propre au Khumbu.
  • 2010, Catherine Morin-Boulais, M.A. Anthropologie, directrice, Au cœur de la tempête : L’expérience du paysage des acteurs du tourisme de chasse aux orages aux États-Unis.
  • 2010, Helene Tivemark, M.A. Anthropologie, directrice, L’équité dans la gouvernance des pêches : enjeux locaux aux Îles-de-la-Madeleine.
  • 2010, Catherine Turgeon-Pelchat, M.A. Anthropologie, directrice, La mer à boire. Accès à la ressource et gestion des pêches à St. Paul's River.
  • 2009, Andrée-Ann Corbin, M.A. Anthropologie, directrice, Le changement social à Gringolandia : regard sur le tourisme, les rapports de genre et la jeunesse dans la Riviera Maya.
  • 2009, Andréanne Guindon, M.A. Anthropologie, directrice, Prescrire et proscrire : les enjeux de la conservation environnementale. Transformations des rapports socio-environnementaux à El Cuyo, réserve de biosphère de Ría Lagartos, Yucatán, Mexique.
  • 2008, Annie Gosselin, M.Sc. Sciences du bois et de la forêt, codirectrice (Alain Olivier directeur), Les savoirs locaux et les pratiques en lien avec la gestion des parcs agroforestiers dégradés : le cas des paysans de Kankorokuy, un village bwa du Mali.
 
Thèses de doctorat

En cours

  • Marie-Michèle Grenon, Ph.D. Anthropologie, directrice, Des campagnes d’alphabétisation cubaines aux projets de littératie internationaux néolibéraux : regards croisés sur la logique de l’action.
  • Rolando Magana Canul, Ph.D. Anthropologie, directrice (Marie France Labrecque codirectrice), Processus de réindigénisation et lutte pour la terre au Yucatán, Mexique.
  • Catherine Morin Boulais, Ph.D. Anthropologie, directrice (Geneviève Brisson codirectrice), La construction d''un espace minier à travers ses dimensions matérielle, idéologique et expérientielle : le cas de l'Abitibi. 
  • Sarah Pezet, Ph.D. Anthropologie, directrice, L'environnementalisme au Québec.
  • Pascal Vallières, Ph.D Anthropologie, directrice, Biocarburants: moteurs du développement durable? Expériences, défis et impacts liés à la production du Jatropha en contexte paysan au Mali

Complétées

  • 2009, Marie-Hélène Bérard, Ph.D. Droit, codirectrice (Paule Halley directrice), Légitimité des normes environnementales et complexité du droit : l’exemple de l’utilisation des DINA dans la gestion locale de la forêt à Madagascar (1996-2006).