Événements

« MAYANISATION » OU METISSAGE? Réflexions sur les classifications ethniques du recensement de 2002 au Guatemala

Gemma Celigueta est professeure d'anthropologie à l'Université de Barcelone et à l'Université Ouverte de Catalogne. Elle est également membre du Groupe de recherche sur les cultures indigènes et afro-américaines (CINAF) de l'Université de Barcelone. 

Résumé de la conférence

Sur la base de l’analyse des données du recensement de 2002, des classifications ethniques de recensements précédents et d’études ethnographiques réalisées dans le Haut Plateau guatémaltèque, cette présentation propose une réflexion sur les transformations, les usages et les significations des concepts d’ « indigena », de ladino et de maya, au coeur de l’organisation guatémaltèque. 

Ainsi, la présence, dans les données du recensement, d’autochtones ladinos, indígenas ladinos, nous suggère-t-elle une certaine « mayanisation » ou « indigénisation » du pays, semblable à ce qui se passe dans d’autres pays d’Amérique Latine où la langue autochtone est devenue une nouvelle marque d’identification nationale, ou bien indique-t-elle l’émergence d’une nouvelle catégorie, encore absente des recensements, comme celle des « métis »?

Pour voir l'affiche, cliquez.

Date et heure
Mercredi 8 octobre 2014 de 12 h à 13 h 30

Lieu
Pavillon De Koninck, local 3470