Événements

Conférence de Valérie Céré, candidate à la maîtrise

Les construits sociaux du désastre chez les populations résilientes en région isolée : Le cas de Blanc-Sablon
Le climat extrême de la Basse-Côte-Nord force ses habitants, depuis plusieurs siècles, à adopter des comportements de survie dans un environnement hostile. Ils construisent des maisons solides résistant à des vents violents soutenus et ils possèdent un réseau social solide leur permettant une récupération rapide.

À Blanc-Sablon, en 1995, une avalanche tua deux personnes et en blessa une. L’événement changea de manière importante la perception du risque et de la vulnérabilité des habitants face aux blizzards, car ils ne possédaient pas de savoir local en regard d’une telle catastrophe, le village n’étant pas en terrain montagneux, mais au pied d’un plateau. Incapables de résoudre le problème de manière autonome, ils ont dû faire appel au gouvernement pour obtenir de l’aide financière afin de relocaliser une rue entière.

En utilisant l’anthropologie du désastre, il nous est alors possible d’étudier les modifications des construits sociaux du risque.

Date et heure
Mardi 5 octobre 2010 de 10 h 30 à 12 h

Lieu
Salle 2320 du pavillon Alphonse-Desjardins