Nouvelles

Serge Bouchard, diplômé du département, reçoit la médaille Georges-Henri-Lévesque

20 avril 2011

 

Louis-Jacques Dorais (professeur), Marie-Andrée Couillard (directrice du département d'anthropologie), Serge Bouchard, et François Blais (doyen de la Faculté des sciences sociales) lors de la remise du prix.

 

Mercredi, le 20 avril dernier, à l’occasion de la soirée de clôture des festivités du 40e anniversaire du Département d’anthropologie, monsieur Serge Bouchard s’est vu remettre la médaille Georges-Henri-Lévesque. Cette médaille vise à souligner la carrière exceptionnelle de ce diplômé en anthropologie de l’Université Laval dont le rayonnement et la contribution à l’avancement de la société, au pays et à l’étranger, ont été remarquables.

Éminent anthropologue, passionné d'histoire et animateur des émissions De remarquables oubliés et Les chemins de travers à la Première chaîne de la Société Radio-Canada, M. Bouchard a eu une carrière variée. Il a été chroniqueur, directeur de recherche, chargé d’enseignement, chercheur, conseiller et formateur. Il fut aussi l’hôte de plusieurs conférences et l’auteur de nombreux livres tout en collaborant à des revues ainsi qu’à des expositions.

M. Bouchard a pour objectif de carrière d’éduquer ses publics tout en les divertissant. Il souhaite les sensibiliser aux réalités autochtones, au pluralisme culturel, ainsi qu’à la présence francophone en Amérique du Nord. Sa carrière est orientée vers la diffusion la plus large possible des principes de l’anthropologie.

Le doyen de la Faculté des sciences sociales, M. François Blais, a tenu à remercier M. Bouchard pour sa contribution à l'évolution des idées et pour le combat qu'il mène à l'endroit des préjugés qui assaillent toujours notre époque. Il le décrit comme un spécialiste de la culture amérindienne et de la nordicité, un communicateur remarquable et surtout un incorrigible penseur iconoclaste.

C’est avec humilité et humour que M. Bouchard a accepté cette médaille et a tenu à remercier toutes les personnes qui ont influencé sa carrière. Cet honneur est, tel qu’il le mentionna, très significatif pour lui; il s’agit de la première marque de reconnaissance de ce genre qu’il reçoit en carrière.

Médaille Georges-Henri-Lévesque

Depuis 1989, la Faculté des sciences sociales décerne une Médaille d’honneur à une ou un de ses diplômés. Cette médaille porte le nom du Révérend Père Georges-Henri Lévesque, pionner de la Révolution tranquille au Québec et fondateur, en 1938, de l’École des sciences sociales, économiques et politiques, devenue par la suite la Faculté des sciences sociales.