Nouvelles

Réparer les torts du passé

12 janvier 2017

Le 15 décembre 2016, le CELAT a décerné la médaille Luc-Lacourcière à Mme Francine Saillant, professeure émérite au Département d'anthropologie et directrice du CELAT de 2012 à 2015, pour son livre paru en 2014 Le mouvement noir au Brésil (2000-2010). Réparations, droits et citoyenneté, PUL-Academia Bruylant.

Elle est ici entourée de Laurier Turgeon, professeur d'ethnologie, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique et président du jury, Madeleine Pastinelli, professeure de sociologie et directrice du CÉLAT, Khadiyatoulah Fall, directeur du CÉLAT à l'UQAC et membre du jury, et Hélène Cormier, éditrice aux Presses de l'Université Laval.

Photo: Marc Robitaille

La médaille Luc-Lacourcière est attribuée par le CELAT depuis 1978, tous les deux ans, par un jury indépendant constitué de professionnels de l’ethnologie, pour saluer la contribution du ou des auteurs d’un ouvrage ayant marqué le domaine de l’ethnologie, et publié en français en Amérique du Nord.

Pour plus d’informations, lire l'article paru dans LeFil, Réparer les torts du passé.

Toutes nos félicitations à Mme Saillant pour cette belle reconnaissance !