Nouvelles

On rapporte les conclusions d'une thèse

19 mai 2016

L'éveil – Les stages d'études à l'étranger transforment à jamais ceux et celles qui se lancent dans l'aventure, révèle une récente thèse de doctorat en anthropologie

Renée Larochelle, LeFil, volume 51, numéro 27
19 mai 2016 

«On parle souvent de choc culturel lorsque des étudiants effectuent un stage d'études à l'étranger. Mais encore? Je voulais voir en quoi cela les transformait et connaître le sens qu'ils donnaient à leur expérience. L'analyse de leurs récits m'a fait comprendre qu'un stage représentait une formidable occasion de prendre conscience de soi et des autres.» Brigitte Martin résume ainsi sa thèse de doctorat en anthropologie, effectuée sous la direction de Marie-Andrée Couillard, professeure à la Faculté de sciences sociales. Agente de recherche et de planification au Bureau international (BI), Brigitte Martin était en terrain de connaissance, ayant elle-même aidé à mettre en place le programme étudiant de mobilité internationale lancé en 2000 à l'Université.

http://www.lefil.ulaval.ca/articles/leveil-38720.html