Nouvelles

La tête hors de l'eau

31 octobre 2013

Pour certaines femmes atteintes de cancer, contrôler leur savoir sur la chimiothérapie devient un moyen de s’en sortir.  Par Renée Larochelle

Le Fil de l'Université Laval a publié un article suite à la conférence donnée par Armelle Lorcy, postdoctorante au Département d'anthropologie, sur La chimiothérapie anti-cancéreuse : la construction d’un « savoir vécu ». L’exemple de femmes traitées pour un cancer gynécologique au Québec.