Professeurs

Francine SAILLANT (2016)









Défenseure de la justice sociale

Reconnue dans les champs de l’anthropologie médicale et des droits de la personne, Francine Saillant a fait de la justice sociale, la pierre angulaire de sa carrière. D’abord rattachée à l’École des sciences infirmières, de 1982 à 1996, elle a contribué au développement de l’anthropologie médicale. Sa recherche dans ce domaine a touché le cancer, les médecines populaires et alternatives, la santé des femmes, la santé mentale, les soins aux aînés ainsi que les soins comme univers de pratique et de signification.

De 1996 à 2015, on la retrouve au Département d’anthropologie de la Faculté des sciences sociales où elle s’est impliquée dans le développement de l’anthropologie des droits de la personne. Francine Saillant s’est penchée entre autres sur le thème du handicap, ainsi que sur des questions raciales et d’immigration. La création et l’interdisciplinarité caractérisent son apport à l’enseignement et à la recherche. Elle a notamment contribué à faire avancer les méthodes qualitatives, participatives et visuelles dans sa discipline et a beaucoup apporté à l’épistémologie des sciences de la culture en contexte de mondialisation.

Sa préoccupation pour la justice sociale et la reconnaissance des groupes minorisés a inspiré plusieurs générations d’étudiants. Plus de 70 étudiants à la maîtrise, au doctorat et au postdoctorat ont nourri leur passion et perfectionné leurs compétences sous sa gouverne. Elle a fait preuve d’un engagement sans faille dans la communauté universitaire.

Auteure de 24 ouvrages, de 160 articles et de 300 communications scientifiques, elle a récemment été nommée membre de la Société Royale du Canada et membre émérite de la Société canadienne d’anthropologie. Des reconnaissances qui confirment que Francine Saillant est une figure exceptionnelle de sa discipline.