Professeurs

Louis-Jacques DORAIS (2014)
Bâtir un nouveau champ de connaissance
Chercheur en anthropologie linguistique et spécialiste des questions identitaires, réputé mondialement pour ses travaux sur la langue inuite et la diaspora vietnamienne, le professeur Louis-Jacques Dorais est un pionnier des études inuites à l’Université Laval et au Québec.
 

Locuteur de la langue inuite, qu’il a enseignée aussi bien à l’Université Laval qu’en milieux communautaires et autochtones, le professeur Dorais a créé et enseigné 39 cours aux 3 cycles de formation, et dirigé ou codirigé 11 thèses de doctorat et 50 mémoires de maîtrise.

Dès le début de sa carrière, il a encouragé la recherche sur la langue et les communautés inuites en fondant (avec deux éminents collègues) l’Association Inuksiutiit Katimajiit. Cette association, qui exerce depuis quatre décennies un leadership mondial, a posé les fondements des études inuites à l’Université Laval et au Québec. C’est d’ailleurs en son sein qu’est née, en 1977, la revue internationale Études Inuit Studies, que le professeur Dorais a dirigée de 1996 à 2002. Il a également cofondé le Groupe d’études inuit et circumpolaire (GETIC) – devenu le Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIERA) en 2002 – ainsi que les congrès internationaux d’études inuites, rendez-vous mondial des spécialistes et des intervenants dans ce domaine.

Homme de terrain, l’anthropologue et professeur Dorais a largement exploré ses territoires de recherche, ce qui lui a notamment permis d’apporter une contribution exceptionnelle à la connaissance des parlers et de l’organisation communautaire inuits, en faisant la collecte systématique de données linguistiques et ethnographiques de base dans le Grand Nord du Canada. Récipiendaire de 79 subventions de recherche, il a notamment réalisé la première étude systématique sur les limites et particularismes des dialectes inuktitut de l’Arctique oriental canadien, et été le premier chercheur universitaire à s’intéresser à la diaspora vietnamienne au Canada. Plus récemment, son projet de revitalisation de la langue huronne-wendat, mené conjointement avec les autorités autochtones de Wendake, a permis d’amorcer la revivification d’une langue trop longtemps oubliée.

Auteur prolifique et conférencier recherché, le professeur Dorais a écrit de nombreux ouvrages et articles sur la langue et l’organisation communautaire inuites et sur la diaspora vietnamienne. Une synthèse publiée en anglais sous le titre The Language of the Inuit. Syntax, Semantics and Society in the Arctic a remporté le Canada Prize in the Humanities pour le meilleur ouvrage en sciences humaines et l’Outstanding Academic Book Award, remis par l’Association des bibliothécaires universitaires américains. En 2004, Louis-Jacques Dorais a été élu Fellow du plus ancien centre de recherche arctique en Amérique du Nord, l’Arctic Institute of North America.


Diplômé en anthropologie et en linguistique, Louis-Jacques Dorais a enseigné pendant près de 40 ans au Département d’anthropologie de l’Université Laval. Embauché comme professeur-adjoint en 1972, il a été agrégé en 1977 et titularisé en 1982. Depuis son départ à la retraite, en septembre 2011, il poursuit son œuvre à titre de professeur associé.

Pour plus d'informaton, consultez sa page web.

Visionnez son entrevue dans la série Les Possédés et leurs mondes.