Ressources académiques

Politique départementale ayant trait aux évaluations

PROCÉDURE DISCIPLINAIRE EN CAS DE PLAGIAT

Le plagiat est un acte considéré avec beaucoup de sérieux par le Département d’anthropologie. Celui-ci constitue une infraction relative aux études, qui est définie et traitée selon les dispositions contenues dans le Règlement disciplinaire à l’intention des étudiants de l’Université Laval, que les étudiants ont la responsabilité de connaître.

Lorsqu’une infraction est présumée, elle est dénoncée au Décanat de la Faculté des sciences sociales par l’enseignant responsable. Le cas est transmis au Commissaire aux infractions relatives aux études et, s’il y a lieu, l’étudiant fautif est convoqué devant le Comité de discipline de première instance. Les actes visés concernent toutes les formes d’évaluation (examens en classe, travaux ou examens maison, individuels ou en équipe). Ils incluent notamment les emprunts, sans citation de la source, de textes publiés sur n’importe quel support, dont internet, ainsi que la soumission de données inventées.

ABSENCE LORS D’UN EXAMEN

Toute absence à un examen ne peut être acceptée que pour des motifs sérieux (maladie, accident, décès de parent proche, accouchement). L’étudiant devra fournir les pièces justificatives motivant son absence dans les deux jours ouvrables suivant la date concernée. Dans l’éventualité d’une absence non autorisée, la note « 0 » sera inscrite comme résultat.

REPORT D’UN TRAVAIL

Une demande de report pour la remise d’un travail ne peut être acceptée que pour des motifs sérieux (identifiés plus haut). Elle doit parvenir à la personne responsable du cours avant la date limite prévue pour cette remise, par le biais de ce formulaire : http://www.cms.fss.ulaval.ca/upload/ant/fichiers/demande_de_delai_pdf_dynamique.pdf

En l’absence d’un accord préalable, tout travail remis après la date d’échéance entraînera les pénalités prévues dans le plan de cours ou, si elles n’y sont pas précisées, l’équivalent de 10 % de la note du travail visé par jour de retard.  

QUALITÉ DU FRANÇAIS

Tout membre du personnel enseignant peut déduire jusqu’à concurrence de 10 % des points attribués à un travail écrit pour les fautes d’orthographe, de grammaire, de lexique, de syntaxe ou de ponctuation.