Professeurs

Huguette DAGENAIS (2009)

Huguette Dagenais

 

 

 

 

 

Madame Huguette Dagenais a été nommée professeure titulaire en 1986 et a pris sa retraite en 2006. Depuis, à titre de professeure associée au Département d’anthropologie, elle a poursuivi son implication en études féministes, notamment au DESS en études féministes et à l’Université féministe d’été, dans l’encadrement étudiant, dans la publication et la présentation de communications ainsi que dans le projet de coopération Canada-Vietnam dont elle est responsable.

L’enseignement de madame Huguette Dagenais s’est déroulé aux 1er et 2e cycles au Département d’anthropologie ainsi qu’au DESS en études féministes et plus largement encore. En 2002, elle contribuait à fonder l’Université féministe d’été, offerte chaque année depuis 2003. Madame Huguette Dagenais a également assuré la supervision de nombreux mémoires de maîtrise et de thèses de doctorat.

En recherche, madame Huguette Dagenais a obtenu, depuis 1986, une douzaine de subventions dont les objectifs convergent vers une meilleure connaissance des rapports sociaux de sexe. Réalisées en interdisciplinarité avec des collègues d’autres universités, ses recherches se sont déroulées aussi bien au Québec qu’à l’étranger. Elles ont porté notamment sur les liens entre fécondité et travail féminin ainsi que sur la conciliation travail-famille et sur la vie quotidienne des hommes et des femmes professeurs d’université.

Madame Dagenais a aussi abondamment publié dans le champ du développement international ainsi que sur les dimensions épistémologiques et méthodologiques de la recherche féministe. Ses communications et conférences ont été et demeurent nombreuses et variées. Sa présence médiatique témoigne également du fait qu’elle constitue chez nous une autorité reconnue dans son domaine. Sur le plan international, madame Huguette Dagenais a assuré le positionnement et le rayonnement de l’Université Laval dans la francophonie en matière d’études féministes, particulièrement en tant que cofondatrice et première directrice (1987-1997) de la revue internationale Recherches féministes et comme titulaire (1993-1997) de la Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes. Le colloque « La recherche féministe dans la francophonie », organisé par la Chaire d’étude en 1996, a donné le coup d’envoi à la tradition des congrès triennaux dans ce domaine qui ont lieu depuis dans différentes régions du monde.

Bien avant sa titularisation, madame Huguette Dagenais avait déjà démontré ses talents de gestionnaire. Directrice des programmes de 1er cycle, elle a piloté la première réforme en profondeur du 1er cycle en anthropologie. Sur le plan de la participation, madame Dagenais a été notamment cofondatrice et première coordonnatrice du Groupe de recherche multidisciplinaire féministe, membre du Comité de rédaction de la revue Anthropologie et sociétés, directrice du programme de doctorat en anthropologie, cofondatrice et directrice de la revue Recherches féministes, titulaire de la Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes, cofondatrice et responsable de l’Université féministe d’été.

Madame Huguette Dagenais a aussi été très active dans des organismes subventionnaires, des comités de rédaction et consultatifs de différentes revues, des organismes publics et sur le plan syndical. Elle a aussi obtenu plusieurs reconnaissances externes qui contribuent au rayonnement de son département, de la Faculté des sciences sociales et de l’Université Laval.

L’Université Laval est fière d’honorer aujourd’hui la professeure Huguette Dagenais en la nommant professeure émérite.

Pour plus d'informations, consultez sa page web.

Visionnez son entrevue dans la série Les Possédés et leurs mondes.